Le portage

Porter sur le dos

Ahhh le portage sur le dos est assez méconnu  de part chez nous! Bien sûr si vous êtes habitués aux forums de discussions sur le portage,  vous êtes déjà plus ou moins familiarisés avec ce mode de portage même si vous êtes novices !

Vous savez que d’autres parents le pratiquent et ça vous donne envie ! D’ailleurs on vous y encourage même .. et pas à tort !

Mais avouons le , quel parent qui porte son petit sur le dos ne s’est pas fait devisagé comme un martien dans la rue alors qu’il se promenait ou vaquait à ses occupations tranquilou, bébé sur son dos tout content ou tendrement lové, endormi même parfois ?? Faut dire que le portage sur le dos, et qui plus est, quand le bébé est tout petit surprend chez nous !

Pour vous conter ma p’tite expérience, j’ai eu des fois à faire avecP1020594 des réactions assez surprenantes! Je vous rassure, jamais franchement désagréables, heureusement, mais très souvent des regards plus qu’étonnés et curieux, voir tout de même parfois un brin dubitatifs : des voitures qui se garent sur le bord de la route juste pour me regarder installer ma petite au dos… des mamans qui disent à leur petit  » ah tu vois cette femme, elle porte son bébé sur son dos comme au pays », des regards tendres de personnes agées à qui la sagesse leur a donné le regard de l’humanité et qui vous dise tendrement  » ah qu’est ce que votre bébé est bien tout contre vous comme ça  » des mamans qui vous demandent à la sortie de l’école qu’elles aimeraient bien savoir porter comme ça , un institutrice qui vous choppe à la sortie de l’ecole et qui vous demande très serieusement si l’écartement des cuisses de votre fille est bon pour elle mais tout de même avec ce regard attendri de la femme / mère sans aucun doute qui reconnait la sérenitinstallation kangourou dosé et le bien être visible de son semblable….des mamans africaines qui vous adressent un regard complice …mais aussi des fois, le ressenti de pratiquer ce qui n’est pas coutûme dans notre société où le visuel est au centre de tous nos intérêts et où l’égocentrisme du petit d’homme est considéré comme la règle première du bien materner.

C’est pour cela qu’ avant de vous parler des avantages pratiques,  porter sur le dos, ce n’est pas se débarrasser de son chérubin pour avoir la paix mais c’est plutôt découvrir une nouvelle forme de communication avec lui, non basée sur le visuel. On s’ouvre à de nouvelles interactions avec lui qui sollicitent la plupart de nos autres sens ( ouie, toucher) . D’ailleurs, les premiers essais peu confiants de mises au dos témoignent plutôt bien de notre manque d’experience quand à ressentir avec cette partie de notre corps! Il nous faut trouver nos repères spatiaux, ressentir grâce au toucher le bon positionnement du porte bébé sur le dos du petit,  apprendre à écouter et à  éprouver physiquement ses manifestations pour le comprendre et tout ça bien sûr sans nos yeux pour nous assurer que nos réactions et nos gestes seront les P1020652bons.  Mais No panic , tout ceci s’acquiert petit à petit : la technique se confirmant au fil des installations, on devient alors plus attentif aux petits détails qui nous permettront alors de ressentir pleinement son petit sur le dos.

Bon vous pourrez toujours vous aider du miroir chez vous pour que vos gestes soient plus sûrs à l’installation mais si vous souhaitez utiliser votre porte bébé en toutes circonstances, vous vous retrouverez sans aucun doute confronté au fait de devoir installer votre enfant sans  vous appuyer sur votre reflet dans une glace, en extérieur par exemple.

Je vous conseille donc de ne pas vous servir systématiquement du miroir quand vous débutez en portage dos à la maison, notamment avec l’écharpe de portage pour ne pas fausser vos répères et donc vous retrouvez en panique sur le parking du supermarché le jour ou vous vous deciderez à monter bébé sur votre dos pour faire vos courses.laotien

Concernant les interactions entre porté et porteur une fois le nouage terminé, je vous l’ai dis plus haut, pas besoin de nos yeux pour que la communication passe  mais vu que notre société occidentale est ce qu’elle est LOL , elle a tout penséonbuhimo pour les porteurs tout de même un brin dubitatifs ! Du coup, on trouve à la vente des petits miroirs à fixer sur le porte bébé pour toujours pouvoir garder un oeil sur son bambin.. Certains trouveront le système pratique! Personnellement, je trouve que c’est inutile mais l’essentiel étant que les porteurs se sentent à l’aise avec bébé sur leur dos, je dis pourquoi pas …

Mais revenons au côté pratique du portage sur le dos.

Tout d’abord, il faut savoir que dans les pays où la tradition du portage perdure, les enfants y sont presque tous le temps portés ainsi. Parce que le plus souvent, le portage est vécu comme une nécessité au quotidien :  La pauvreté matérielle persistante implique que les bébés jouissent d’une excellente proximité corporelle avec leur entourage ( allaitement long, cododo, vie communautaire ). Il semble donc naturel que lorsque les mères doivent retourner travailler, une fois la période des suites de couches terminée,  elles doivent emmener leur petit avec elles! Et ce sont la plupart du temps des P1050276taches demandant une grande liberté de mouvements, une bonne résistance physique, voir de bonnes aptitudes aux travaux manuels délicats ( déplacements à pieds, travaux dans les champs, port de charges lourdes , artisanat ) .. On comprend donc très bien qu’il peut être difficile d’être productive avec un bébé porté devant soi : le centre de gravité du porteur se retrouve pertubé, le poids et le volume du bébé au fil des mois limite aussi son champ de vision et d’action, tout comme il est plus difficile d’être opérationnelle et concentrée sur ses taches  !

L’argument est aussi valable pour les taches ménagères et là, les occidentaux se sentiront bien mieux concernés parce que même si chez nous, nos foyers sont ultra robotisés, ce qui nous épargne une bonne partie du travail, il est tout de même plus aisé d’étendre son linge, de passer la serpillère ou de donner le bain aux ainés  avec bébé sur son dos. On porte donc sur le dos parce que c’est pratique et qu’il nous est ainsi permis de nous dévouer à notre traau dos tricot slenvail sans se sentir encombrée par son enfant et ce tout en répondant efficacement à ses besoins de contact, indispensables pour son bien être et sa sérenité les premiers mois de sa vie.

Bon, vous me direz qu’un nouveau né est peu volumineux et donc peu encombrant pour son porteur mais de toutes façons, si vous souhaitez utiliser votre porte bébé de longs mois, le passage sur le dos deviendra très sûrement inévitable dès que votre aptitude à supporter le  poids et le dynamisme  de votre petit en position ventre à ventre sera compromise :  Je vois beaucoup de mamans en ateliers, qui ont porté leur ainé uniquement devant et qui reconnaissent qu’elles ont du abandonner leur porte bébé avant les 1 an de leur bébé parce que c’était tout simplement plus possible: bébé trop lourd, trop curieux, plus du tout disposé au repli contre la chaude poitrine rassurante de son porteur.. Du coup, sans oser se lancer dans le portage dos parce que non accompagnées et soutenues, le porte bb finissait très souvent dans le placard à prendre la poussière alors qu’il aurait pu être utilisé encore de longs mois dans d’excellentes conditions! Grâce à la démocratisation du portage physiologique et grâce à la présence toujours plus répandue de monitrices, cette tendance recule pour le plus grand plaisir de tous !

P1040672.Presque tous les porte bébés physiologiques permettent d’installer son bébé sur le dos. Dès lors qu’ils permettent de porter le bébé assis voir assis / accroupi pour solliciter  efficacement ses aptitudes à s’agripper, qu’ils sont assez couvrants pour sécuriser l’enfant d’eventuelles chutes et que les systèmes de réglages permettent un bon corps à corps, vous pourrez porter sur le dos.P1000208

Personnellement, mon porte bébé préféré en dorsal reste l’écharpe:  finesse de réglage optimale et surtout le bébé peut être porté assis accroupi sans limite dans la durée contrairement à certains porte bébés préformés ou d’inspirations asiatiques.

Quelques astuces pour bien débuter et pour bien prolonger le portage au dos, notamment avec les écharpes de portage qui demandent le plus de technique :

Tout d’abord, l’idéal (et là je rejoins mes copinautes monitrices de portage formées notamment) est de suivre un atelier de portage : rien de mieux que de se faire accompagner par un maman expérimentée et/ou formée ( moi je le suis pas …encore mais ça ne m’empêche pas d’en reconnaitre la grande utilité ! )

*Lors des premières mises au dos, vous vous sentirez guère confiante: votre stress du à la peur de faire tomber votre petit compromettra l’assurance de vos gestes et inévitablement votre bébé le ressentira! Du coup il est fort à parier qu’il pleure ou qu’il manifeste un certain mal être! Ne vous en faites pas, c’est absolumment normal : A ma connaissance, aucune maman porteuse occidentale (n’ayant pas reçu de transmission intra familiale de l’art du portage)  a su installer son bébé au dos sans aucun soucis les premières fois.P1070872

Si les premières séances de  portage en ventre en ventre se passent  le plus souvent sans difficultés parce que c’est naturel de porter son tout petit contre sa poitrine, notamment à bras, le passage sur le dos demande une phase d’apprentissage pour les deux protagonistes: le porteur doit prendre confiance en sa technique et s’ouvrir à de nouvelles sensations. L’enfant lui, doit sentir que son porteur est confiant pour lui même se sentir en confiance, et il doit aussi découvrir un nouveau corps à corps : du jour au lendemain, il se retrouve porté dans le sens de la marche ( ce qu’il appreciera sans aucun doute  très rapidemment surtout quand on le passe au dos à l’age de l’ouverture sur le monde environnant), il ne voit plus le visage de sa mère, perçoit moins bien les battements de son coeur et sent moins le sein nourricier s’il est allaité.

P1050821Mais de manière générale, il est conseillé de vous lancer dans le portage au dos avant les 6 mois de votre bébé, surtout si vous utilisez une écharpe de portage,  parce qu’à partir de cet age, le bébé étant plus tonique, il risque de beaucoup bouger et donc de vous stresser encore plus. Plus vous vous y mettrez tôt, plus vite votre enfant s’habituera à ce mode de portage et plus vite vous vous sentirez en confiance pour améliorer votre technique, ce qui est important pour porter dans de bonnes conditions.

*Il est fréquent que les bébés habitués à être portés sur le dos, connaissent des périodes de rejet de cette position: ma fille, par exemple a eu ce genre de phase où elle était intenable , elle se redressait sur mon dos en se la jouant jockey au stade de Vincennes! Dans ce cas, on peut toujours essayer de demander à son petit de s’agripper à soi mais en fonction de son age, pas sûr que ça marche! Il faut donc parfois se résoudre à repasser au portage latéral pour quelques temps: les bébés ont parfois des phases où ils acceptent que les positions sur la hanche ou sur le ventre ! Allez savoir ce qu’il se passe dans leur petite tête mais le mieux est de ne pas insister, pour éviter les braquages et les frustrations et donc de compromettre définitivemment le portage dorsal.pagne2

* Si bébé se laisse cependant installer au dos tant bien que mal, ne vous acharnez pas à nouer dans les règles de l’art : installez le de manière à ce qu’il ait suffisamment de tissu sous les  fesses pour éviter tous risques de chute. Même si le serrage de votre écharpe laisse à désirer, vous pourrez fréquemment l’inviter à s’agripper contre vous en positionnant la paume de vos mains sous les plantes de ses pieds et en poussant un peu vers le haut pour faire basculer son bassin vers l’arrière. Et quand il sera plus calme, voir endormi, vous pourrez  affiner alors la tension du tissu sur vos deux corps et porter dans de bonnes conditions, plus longtemps. En deux mots ne soyez pas forcément obsédés par le nouage nickel! Soyez tout simplement conscients des faiblesses de votre installation et rectifiez dès que vous jugez que le moment est opportun !

* Dans le cas de l’utilisation d’une écharpe de portage, si un nouage en particulier devient inconfortable pour votre bébé et vous, n’hésitez pas à essayer d’autres façons d’installer votre tissu sur vous. Vous pouvez contactez une monitrice pour vous accompabondolinognez à nouveau si nécessaire. Souvent en fonction du contexte, il peut être utile de varier les installations ( nouage qui répartit le poids différemment sur votre corps, nouage moins chaud et enveloppant pour votre bébé … Les installations étant très variées avec une écharpe de portP1050836age, il se peut qu’en changeant, vous résolvez votre problème ).

*Si vous sentez que votre mode de portage physiologique actuel n’est plus en adéquation avec vos besoins ou si vous recherchez un premier mode portage pour le dos, n’hésitez pas à vous tournez vers d’autres dispositifs de portage: renseignez vous auprès d’associations comme L’heure des merveilles qui propose des prêts à distance moyennant une adhésion annuelle. Ca peut être fort utile avant d’investir.

Catégories :Le portage

Tagué:

19 réponses »

  1. Cet article est vraiment parfait !! autant dans la partie d’introduction que dans tous tes conseils techniques, il n’y a rien à rajouter… Merci pour ton travail, vraiment !

  2. merci Viviana! Ca me fait bien plaisir! Faudrait que je rajoute deux trois trucs mais c’est déjà super long LOL !!
    A bientôt

  3. Merci pour ce très chouette article, complet et accessible, je ne manquerais pas d’en donner le lien à des copines qui ont du mal à se lancer dans le portage dorsal à cause d’un bébé un peu rétif…
    Pour ma part, j’ai commencé sans heurt quand ma fille avait 2 mois et demi. Seule devant les grandes glaces de ma chambre, avec pour seul guide une vidéo trouvée sur YouTube et le mode d’emploi de ma Storchen. Aucun problème plus grave qu’un réglage un poil approximatif. Et pourtant… J’étais la première à porter bébé dans ma famille, même élargie. Mais j’étais décidée, motivée et documentée (à défaut d’avoir trouvé une monitrice dans mon coin…)
    Lors de la dernière phase anti-dos de ma fille, la seule chose qu’elle acceptait était le chinois fait-maison sur le modèle du Chinado ancien modèle. Elle s’y sentait sans doute moins confinée.
    Aujourd’hui, elle aime beaucoup le sling pour monter et descendre sans cesse. Mais pour les balades plus longues, on apprécie encore beaucoup le double-hamac dorsal et le Kangourou sans nœud que j’ai testé après avoir vu une de tes vidéos. C’est d’un confort absolu comparé au kangourou avec noeud sur le ventre. Par contre, ça compresse un peu la cage thoracique et on ne peut pas faire trop d’efforts pour cause de respiration un peu gênée… Ou alors c’est moi qui fait quelque-chose de travers ?

    Merci en tout cas pour ce blog enrichissant !

  4. Bonjour,

    Mon bébé a 4 mois et j’aimerais le porter sur le dos. J’ai une écharpe JPMBB. Quels sont les nouages adaptés à son âge? Le double hamac et le croisé enveloppé?

    Merci beaucoup!
    Votre site est vraiment génial!

    • Bonjour Carine,
      A 4 mois, vous pouvez vous lancer dans tous les nouages possibles avec la jpmbb sauf le dos facile que je recommande pas à cet age soit
      le dos à deux en veillant à serrer suffisament votre noeud de base pour que bébé soit bien collé à vous mais pas trop pour qu’il soit pas écrasé par les trois couches de tissu sur son dos. faut aussi croiser le pans sous le bandeau horizontale assez haut sur votre dos.
      le croisé enveloppé, soit avec un noeud simple sur la poitrine, soit en faisant des bretelles à l’envers et là tout comme le dos à deux, il faut apprendre à bien gérer la tension que vous exercez sur vos pans pour pas raidir le dos du bébé et respecter la corbure naturelle de son dos.
      les enveloppés croisés sont plus plaquants que le double hamac parce qu’on déploie les pans sur son dos depuis le haut vers le bas ce qui mécaniquement tend à le raidir. Dans le cadre du double hamac, on déploie et on tend les pans du bas vers le haut, ce qui permet de mieux respecter la posture naturelle du bébé. Vous pouvez faire l’essai et vous vous rendrez compte que plus vos mouvements pour envelopper et régler votre serrage seront amples , moins vous exercerez de pression sur le dos du petit..
      A vous donc de voir ce qui vous va le mieux ! le double hamac tient aussi moins chaud et permet de porter plus facilement son bébé haut sur son dos en assise profonde ! mais bon, c’est vraiment question de pratique pour trouver sa technique : j’ai eu fait de très très confortables croisé enveloppés avec la jpmbb !
      si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas!
      A bientôt
      marie

  5. Contente que tu ais repris la « plume » … et le portage de ta puce !!!
    Cet article me parle beaucoup, je me retrouve bien dans les diverses sensations et situations que tu décris !
    A +, bises,
    Fred

  6. Merci beaucoup pour ta réponse très détaillée!
    J’ai essayé le croisé enveloppé (avec nœud sur la poitrine, ce qui est assez inconfortable car cela fait mal, je vais donc essayer le nœud avec les bretelles) et le double hamac, que j’ai trouvé pas mal. Je dois encore beaucoup m’entrainer car ce n’est vraiment pas facile. D’autant plus que mon petit Emil serre et tend les jambes quand je fais le nœud sur le dos et j’ai du mal à lui écarter les jambes. Il est aussi positionné trop bas sur mon dos, peut-être que je ne serre pas assez. Il me reste à essayer le dos à deux.
    As-tu essayé le Manduca? Qu’en penses-tuJ’habite en Allemagne et je vois beaucoup de mamans avec ce porte-bébé. Il me tente bien, notamment pour de cours portages sur le dos quand je cuisine ou pour le papa.
    En fait, je recherche une alternative à la JPMBB pour mon bébé de 5 mois qui commence à peser lourd et qui ne dort la journée que dans l’écharpe et en promenant. Je dois trouver donc un système de portage très confortable. J’ai lu ton commentaire sur l’ergo carrier et je pense que cela ne serait donc pas adapté à mon cas, et le manduca se rapprochant de l’ergo, cela ne serait peut-être pas idéal. Qu’en penses-tu?
    Merci de nous faire partager ton expérience sur ce site et par tes vidéos sur Dailymotion, cela m’aide énormément. Je n’ai malheureusement jamais eu l’occasion de participer à un atelier de portage, il n’y a rien dans ma ville. Je n’utilise en fait que le ventre à ventre (Emil y fait ses siestes mais je dois pour cela me promener pour qu’il s’endorme et ensuite je peux m’asseoir pour 2 à 3 heures!) et depuis peu les nœuds que tu as indiqués pour le portage sur le dos, pour quand je cuisine ou fais du ménage, mais plutôt occasionnellement. Y aurait-il d’autres alternatives de nœud pour toutes ces utilisations?
    Je suis désolée pour toutes ces questions; je suis vraiment impressionnée par toutes les techniques de portage que tu utilises et maitrises, et ton expérience m’est très utile!
    Merci beaucoup!
    Carine

  7. C’est encore moi!
    Un porte bébé chinois ferait-il aussi l’affaire? En effet, j’ai encore lu qu’avec la JPMBB, quand le bébé est lourd, cela est moins confortable et que après l’âge d’1 an, il vaut mieux un autre système surtout pour le portage sur le dos. Or Emil fait déjà presque 8 kg…
    Encore merci!

  8. Merci beaucoup, « chica flamenca », pour toutes ces vidéos et ces articles.
    Je me suis bien entraînée et je commence à maîtriser le portage sur le dos grace à ce que j’ai pu trouver sur le web (ton site en particulier).
    Je dois dire que je me suis assez reconnue dans ton expérience vis à vis des gens dans la rue. Je me fais régulièrement interpeller. Les mamies me disent souvent que mon petit est bien tout contre mon dos. Le marchand de babioles africain me lance un sourire entendu… Une « maman écharpe » sur le ventre est même venue me demander des conseils pour porter sur le dos(j’étais fière! même si pas vraiment compétente)
    Tout ça pour dire que le portage en écharpe crée des noeuds, euh, pardon, des liens !
    A bientot
    Véro

  9. Bonjour,
    Ma fille vient d’avoir 10 mois et je souhaite depuis 3 mois la porter en écharpe mais j’ai peur de me lançer…
    Est-ce trop tard pour faire du portage?

  10. bonjour !!
    je suis super contente de vous trouvez sur ce blog , j’ai visionné une centaine de fois la vidéo du kangourou dos serré plis par plis , je le connais par cœur !! je crois que mon fils aussi mdr !!
    Mais le seul truc qui me chagrine c’est que je n’arrive jamais a ce que le premier pan reste a la commissures des genoux , j’arrête pas de me prendre la tete la dessus a chaque fois que je relève et que je serre , vlan c’est arrivé a mi cuisses !! rageant !!
    pouvez vous m’aidez ?
    mon fils adore etre dans l’écharpe ( 18 mois , 10kg et demi ) mais j’aimerais que l’écharpe soit bien mise !!!
    merci !!!!!

  11. ahhhh, vive le portage! mon anges de 3 mois et demi ne s’endort en journee que dans mes bras, alors depuis ma decouverte du portage c’est un vrai bonheur. De plus comme mon allaitement a completement foire, c’est peut etre une maniere de garder ma fille proche de moi… Mais bon, il est vrai que pour l’instant je ne la porte que devant ce qui me limite pas mal a la maison. J’aimerais vraiment apprendre a la porter sur le dos, mais j’aurais besoin de quelqu’un de confiance pour me montrer cette technique. Vivant aux Pays Bas, connaitriez vous par hasard l’equivalent d’une association de portage pour y prendre plus d’assurance? Merci beaucoup!
    Et tous mes voeux de bonheur pour 2011!

  12. bonjour , et tout d’abord bonne fête de fin d ‘année, ma fille à 7 mois et je pense qu’elle a un grand besoin d’être portée sur le dos mais malgré un atelier je n’arrive pas avec les noeud dans le dos et je souhaite un bon moyen de portage mais je ne sais pas quoi prendre (mei tai, preformé… je mis perd ) et je ne suis pas mince j’ai besoin de piste je pense mais ma monitrice de portage n’ai équiper que de 2 écharpe et d’un sling! bonne journée

  13. Bonjour, équipée d’une JPMBB classique, d’une écharpe en sergé, d’un porte-bébé préformé Chicco marsupio (laisse pendre les jambes, pas super j’ai cru comprendre), offerts et acquis pendant ma grossesse, où j’ai passé des heures à m’entraîner aux noeuds, j’adorerais porter mon bébé, âgé aujourd’hui de 6 mois 1/2 (~7,5kg), une énergique poupette curieuse de tout. Hélas d’importantes douleurs de dos (arthrose dégénérative, cyphose, scoliose, pincements, disques détruits, déformations en becs de perroquets, encore une grosse diastasis de la symphyse pubienne, etc) m’en ont empêchée, à mon grand malheur. Je tiens 10mn max en ventral, en pleurant presque de douleur…
    Je ne veux pas baisser les bras, peut-être que le dorsal serait moins pesant? Si oui, quels noeuds me conseillez vous? Ou un autre porte-bébé? Manduca? Le Chicco à petite dose?
    Merci d’avance pour vos précieux conseils de connaisseuse(s)!
    Bon printemps à tous
    Marjorie, de Gap

  14. P.S. j’oubliais nous avons aussi un Tonga, surtout pour mon chéri qui n’a pas la patience d’installer notre fille plus de qq secondes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s