Le portage

Porte bébé et baignade

Bien le bonjour amis porteurs.

Les beaux jours sont enfin là ( il était temps), on profite donc de la baignade dans la famille. Voici donc un petit billet pour vous parler des porte bébés adaptés à la baignade.

Bien sûr, il  n’est en rien indispensable d’avoir un porte bébé spécial baignade. On trouve sur le marché différents types de porte bébés spécialement conçus pour aller dans l’eau : matière synthétique qui ne craint ni le chlore des piscines, ni le sel de l’eau de mer et qui séche en deux temps trois mouvements. Parfois même anti UV ! Ces caractéristiques peuvent se réveler intéressantes notamment si on se baigne très régulièrement.

Personnellement, je n’ai jamais investit dans un porte bébé spécial baignade ce qui ne m’a jamais empêché de profiter de l’eau en portant mes enfants.

Tout d’abord, petit topo sur les bonnes raisons d’utiliser un porte bébé pour se baigner avec son enfant :

* Le confort pour le porteur est meilleur que le portage à bras. Il garde aussi une certaine liberté de mouvements, ce qui est appréciable pour surveiller et s’amuser avec les aînés. on peut intervenir  facilement en cas de problème d’un grand , tout en gardant son bébé relativement en sécurité.

* Le porte bébé peut rassurer un bébé visiblement effrayé. Si je prends en exemple ma Candela, 2ans, qui a peur de l’eau en bassin étendu, il m’est impossible de rentrer dans une piscine avec elle, elle est limite prise de panique et gigotte dans tous les sens. L’utilisation du porte bébé semble lui offrir une contenance par la base rassurante. Le fait qu’elle trouve rapidemment ces appuis contre moi, nous assure un meilleur corps à corps. Cette stabilité semble vraiment la tranquilliser puisqu’il nous est alors possible de profiter de la baignade, de s’immerger peu à peu en minimisant vraiment son sentiment d’insécurité.

Quel porte bébé choisir ?

De manière générale, je déconseille vivement le portage en écharpe pour la baignade si vous souhaitez vous immerger. D’une part parce que vous risquez d’abîmer votre tissu avec l’eau de mer ou l’eau chlorée ( au prix d’une écharpe, ça peut faire mal). D’autre part (et surtout) parce que les nouages en écharpe peuvent à mon sens rendre le portage dans l’eau dangereux : les nouages sont trop couvrants, le tissu se gorge d’eau et devient dur et difficile à dénouer une fois mouillé. Il peut donc s’avérer difficile de sortir un bébé de l’écharpe  en cas d’urgence.

C’est pourquoi, je recommande d’opter pour un porte bébé qui est peu couvrant, sans noeud, et qui laisse une bonne liberté de mouvements à l’enfant pour que celui ci puisse intéragir à sa guise avec son environnement. Les Hamacs filets type SUPPORi et Tonga me semblent les mieux adaptés car ils contiennent efficacement la base du bébé, tout en lui laissant le buste libre de mouvements.  Ils sont sans noeud, le filet n’est pas colle à la peau : on peut en extraire le petit à tout moment et sans difficulté.

Je vois bien comment ma fille se comporte dans le hamac filet, elle s’accroche temps à autre à mon cou. Quand elle se sent prête, elle  me lache d’un bras puis de l’autre..quand quelque chose la surprend, elle s’accroche à nouveau, elle peut se hisser, sautiller tout en retrouvant facilement la contenance sécurisante du porte bébé..bref elle exprime corporellement son ressenti à sa guise dans ce type de porte bébé, ce que je trouve très très positif pour elle comme pour moi.

Je déconseille donc :

* la baignade avec une écharpe tissée, tricotée

Je suis très réservée sur

*l’usage des écharpes spécialement conçues pour la baignade type aqua babycarrier de Bykay qui sont longues. Les nouages préconisés sont les Croisé, bien trop ligotants pour extraire rapidemment et facilement le bébé de l’écharpe en cas de problème dans l’eau. De plus, le fait que bébé soit vraiment très contenu par l’écharpe peut bloquer ses mouvements, ou toute autre forme d’expression corporelle, ce qui peut ne pas convenir à tous les bébés dès lors qu’ils se retrouvent dans un environnement différent. Il est peut être possible de faire des nouages d’appoint plus légers avec ce type d’écharpes mais si c’est pour avoir en rab trop de tissu,  je ne pense pas que ce soit le plus commode côté porteur.

Mam Watersling

Mam Watersling

Je suis plus favorable à priori pour :

*Le water sling. Même si je n’ai pas pu le tester encore, j’ai pu voir à quoi il ressemble, toucher la matière. C’est donc un ring sling fait dans un tissu à petits trous, très fin en polyester. Il permet donc des ajustements intéressants pour bien contenir la base du bébé, tout en permettant un deserrage du hamac mouillé facilité. Le Water sling peut se réveler intéressant pour le portage d’un petit bébé si tant est qu’on souhaite se baigner avec un nourrisson. Pour un bébé déjà tonique et musclé, je conseille toujours de lui laisser le haut du buste le plus libre de tissu possible toujours pour qu’il puisse garder une bonne liberté de mouvements.

Je sur conseille donc :

Le Tonga et le SUPPORi pour les raisons citées plus hauts 😉

Pour avoir testé Tonga et SUPPORi, le SUPPORi semble sécher un peu plus vite que le Tonga de part sa matière synthétique, le polyester.

Portage hanche, ventre ou dos ?:

Pour plus de sécurité, je conseille plutôt le portage sur la hanche: le porteur garde une bonne visibilité sur son environnement et sur son bébé. Il me semble donc plus simple d’avoir les bonnes réactions en cas de souci . Bref  si bébé est face à soi, il est bien évident qu’on réagit mieux et plus vite que s’il est sur le dos.

Il m’est arrivé de porter ma fille dans le dos à l’africaine pour faire trempette en bord de mer mais je ne me suis jamais risquée à l’immersion dans l’eau avec elle sur le dos. Après est libre d’évaluer les risques encourus, en fonction de la confiance qu’on peut avoir en soi dans l’eau ( très très variable d’une personne à l’autre 😉 )mais dans un souci de prévention, je ne conseille pas le portage dorsal dans ces conditions.

Pour finir, récapitulons :

* Dans l’eau même si on se sent au frais, le soleil peut taper et pas qu’un peu en surface 😉 : crême solaire, petit tee shirt ( si on se baigne aux heures les plus chaudes), chapeau,  lunettes de soleil sont de rigueur. Bon oui facile à dire.. mes filles détestent porter un chapeau ou des lunettes de soleil, je suis toujours en admiration devant les parents qui arrivent à faire accepter ces accessoires à leur bébé. Si vous êtes dans mon cas, face à un bébé rebelle, vous éviterez la baignade aux heures où le soleil tape trop.

* On privilégie le portage dans un porte bébé léger, sans noeud, peu couvrant pour l’enfant afin de le sortir rapidemment en cas de necessité. Un porte bébé qui offre ces caractéristiques lui laissera aussi une bonne liberté de mouvements pendant qu’on fait trempette. On évite les etoffes tissées serré qui absorbent l’eau mais on privilégie les tricots types filet, aérés avec un effet colle à la peau limité.

* On privilégie le portage sur la hanche pour réagir vite et bien en cas de besoin et pour se sentir le moins encombré possible par le volume de son bébé. Le portage hanche vous permettra aussi de jouer avec bébé, de l’immerger en douceur et à son rythme sous votre  regard bienveillant et rassurant avec vos bras et mains à proximité. Il pourra aussi facilement intéragir avec les aînés ou autres membres du groupe.  

* On reste attentif à son bébé, et on fait pas le malin dans l’eau : une vague arrive vite, une bousculade aussi, une crampe, une piqure aussi bref .. on n’oublie pas qu’on est dans un milieu aquatique, parfois hostile et on reste prudent en évaluant les risques liés aux conditions dans lesquelles on se trouve. 

Bon portage et bonne baignade à tous .

 

Captura de pantalla 2015-06-20 a la(s) 08.59.38      Captura de pantalla 2015-06-20 a la(s) 14.43.30  Captura de pantalla 2015-06-20 a la(s) 08.54.25

12 réponses »

  1. Super article
    et supers conseils comme d habitude !
    Vous me réconfortez dans des idées/sentiments que j avais déjà mais sur lesquels je n avais pas mis de mots. Définitivement le tonga sera mon prochain achat.. Ou cadeau ^^

  2. Personnellement, j ai beaucoup apprécié le watersling lorsque mon fils avait 6 mois. Il est très craintif de l eau (encore aujourd hui) et il avait vraiment besoin de se sentir « enfermé », contenu. À bras, c était impossible. En Tonga, non plus. Effectivement, j aimais ce côté séchage rapide et sortie rapide aussi.

    Cette année je peux varier sling et suppori selon son humeur. Y a du mieux 😉

    Je privilégie toujours le sling si je dois m occuper d autres enfants que de le mien. Je sais que je peux le lâcher sans crainte qu il se lance en arrière, bien que j aie la chance qu il s agrippe

    • (mauvaise manip)
      … S agrippe plutôt bien.
      Je pense qu avec des enfants qui n ont pas ce réflexe le sling peut être plus adapté que le suppori.

      Je n ai jamais porté sur le dos dans l eau cela me fait peur pour les risques que vous cités.

      Merci pour ce bel article.

      • Bonjour Gaelle, c’est vrai que certains bébés pourront préférer être contenu s’ils ont peur. Le watersling me semble donc bien pour ça tout en restant léger pour le bébé et pour le porteur.
        Merci à toi aussi pour ce retour d’expérience.
        Marie

  3. Bonjour
    J’ai utilisé l’acquacarrier en piscine municipale l’été dernier avec me fille de 5 mois et je l’ai trouvé très pratique! Le noeud bien enveloppant (double croisé) permettait d’avoir les mains vraiment libres pour m’occuper du grand et éviter de glisser sur le carrelage. Je l’ai revendue depuis car je trouve aussi qu’un plus grand à besoin de liberté de mouvement (j’ai un suppori) mais je la conseille pour les tout petits 🙂

    • Je préfère quand même à priori le sling watersling pour porter un petit et donc lui permettre d’être mieux contenu par le porte bébé ( plus léger, jambes par bloquées par une croix de tissu, nouage à une couche donc bébé moins engoncé) toujours dans l’optique de s’immerger avec l’enfant. Je ne suis vraiment pas chaude pour un croisé dans l’eau bien que cela puisse être pratique pour avoir ses deux bras et mains bien libres hors de l’eau. Merci pour ce retour.
      Marie

  4. Bonjour, quelle taille faites-vous et quelle taille de suppori avez-vous choisi? Je souhaite un portage hanche assez haut je fais 1,60m je pense prendre un M par contre le papa fait 1,80m mais il est asseez fin donc cela veut dire qu’il doit en avoir un autre oi bien nous pouvons utiliser le même?
    Dans l’attente,
    Cordialemenr

  5. Génial cet article! Sur tes conseils j’ai au printemps dernier acheté un tonga, sur ton site d’ailleurs 😉 et j’ai publié aujourd’hui un billet sur mon blog à ce sujet! Tu verras que je te cite car j’adore ce que tu fais! N’hésites pas à t’y rendre et pourquoi pas y laisser un commentaire http://unemamandanslaville.wordpress.com/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s