Choisir son porte bébé

Les différents types de porte bébés physiologiques

nouagehanche à boucle Un porte bébé dit physiologique est un auxiliaire qui assure à l’enfant une position respectueuse de sa physiologie au fil de sa croissance. Pour le porteur, il permet de répartir de façon optimale le poids de l’enfant sur son buste dans un bon corps à corps avec lui.
+ d’infos sur la position physiologique ici
Il existe plusieurs sortes de porte bébés physiologiques:

LES ÉCHARPES DE PORTAGE À NOUER:
Plus ou moins longues, elles permettent toutes sortes de nouages pour porter sur le ventre, sur la hanche et sur le dos de la naissance à 3/4 ans.
Les écharpes doivent répondre à certains critères pour assurer des nouages correctement réalisés et sûrs ( tissage, homologations, dimensions ..). Ce sont les porte bébés les plus polyvalents en terme de mise en place et les plus évolutifs en s’adaptant toujours au gabarit du bébé pour lui assurer un positionnement et un soutient correct de sa base, de son dos et de sa tête. Bien réglées autour des corps, elles sont très confortables.
Leur usage nécessite un apprentissage certain qui peut être facilité en suivant un atelier de portage avec une personne expérimentée et formée.

+ de détails sur les écharpes ici

mei tai ddt2LES PORTE BÉBÉS D’INSPIRATION ASIATIQUES
Ces porte bébés en tissu, le plus souvent à nouer, sont inspirés des modes de portage traditionnels dans certains pays asiatiques.

On distingue le mei tai, également appelé porte bébé chinois, issu comme son nom l’indique de la Chine. Il est fait d’un rectangle dorsal / tablier/ dossier auquel sont cousues aux angles deux bretelles ( lanières supérieures) et une ceinture ventrale.
Le mei tai se noue de différentes façons et permet le portage du bébé sur le ventre, sur la hanche et sur le dos. Il est donc polyvalent tout en permettant de porter le bébé à différentes hauteurs sur le dos. Sa mise en place est généralement plus rapide que celle de l’écharpe de portage, ce qui le rend appréciable pour porter sur le dos.

Il existe toutes sortes de mei tai : tissus, coupe du rectangle dorsal, types de coûtures des lanières aux angles, lanières rembourrées plus ou moins larges ou façon écharpe sans rembourrage. Certains offrent un rectangle dorsal évolutif : ses dimensions sont réglables en largeur voir en hauteur pour s’adapter à la croissance du bébé.
Les mei tai sont généralement recommandés à partir de 4 /6 mois en moyenne mais certains modèles peuvent être utilisés plus tôt si leur tissu et leur modularité le permet.

Le podeagi est un porte bébé inspiré des modes de portage traditionnels coréen. Il est fait d’un rectangle dorsal / tablier auquel sont podeagicousues deux lanières supérieures. La particularité du podeagi est son absence de ceinture ventrale. L’assise du bébé se structure donc grâce au croisement des lanières sous ses fesses.
Pour une installation sécurisante, il faut donc veiller à ce que le bébé soit bien assis accroupi. C’est un mode de portage assez dynamique qui convient particulièrement aux bébés habitués au portage physiologique qui ont gardé de bonnes aptitudes à s’agripper.

Les lanières du podeagi traditionnel sont cousues en angle droit sur le rectangle dorsal et se nouent donc façon enveloppé croisé, c’est à dire en passant d’abord les lanières sous les bras du porteur et en les faisant remonter par dessus les épaules avant d’être croisées sous les fesses du bébé pour structurer l’assise. Cependant, on trouve en France des versions occidentalisées de ce porte bébé avec des lanières cousues de manière à être directement remontées sur les épaules du porteur, façon sac à dos.
onbuhimo SADLe podeagi est un porte bébé léger, rapide à mettre en place une fois pris en main.
Si le tissu le permet et si le porteur se sent confiant dans sa technique de nouage, le podeagi peut être utilisé avec bébé très tôt.

L’onbuhimo quand à lui est le porte bébé traditionnel japonais. Il est un peu le Hybride mei tai / podeagi en offrant des caractéristiques communes à ces deux porte bébés.
Il est aussi fait d’un rectangle dorsal auquel sont cousues deux lanières supérieures. Comme le podeagi il n’y a pas de ceinture ventrale cousue aux angles inférieurs, seulement deux anneaux ou deux boucles de tissu dans lesquelles sont passées les lanières supérieures pour structurer l’assise de l’enfant. L’installation est donc tout aussi sécurisante que celle offerte par le mei tai en restant légère et minimaliste comme celle du podeagi.

LES PORTE BÉBÉS PRÉFORMÉS

porte bébés préformés : manduca et BuzzidilAussi appelés porte bébés ergonomiques, à structure souple, ces auxiliaires de portage rappellent le principe du porte bébé chinois : un rectangle dorsal, deux bretelles et une ceinture. Mais à la différence des mei tai, les Informations sur les différents porte bébés physiologiques : les porte bébés préforméspréformés ne se nouent pas. Ils se fixent au moyens de clips. Les réglages sont souvent multiples pour optimiser la position physiologique du bébé et le corps à corps avec le porteur. Au look moderne et sportif, ces porte bébés sont pour certains pourvus d’un système d’adaptation pour porter un bébé agé de quelques semaines. Faciles à installer, confortables grâce à la répartition homogène du poids de l’enfant sur les épaules et les hanches du porteur, les préformés sont très appréciés pour le portage dorsal. S’ils n’ont pas été conçus pour accompagner la croissance du bébé sur plusieurs mois, les préformés s’avèrent donc être un complément intéressant de l’écharpe de portage à partir de 6 mois.
Pour les porteurs réfractaires aux nouages, il existe désormais quelques modèles de porte bébés préformés dits  » évolutifs  » : les dimensions du dossier réglables en largeur et en hauteur et les multiples réglages sur les bretelles permettent donc de porter bébé dès les premières semaines de façon physiologique comme le Buzzidil Mini/ Babysize.

LES PORTE BÉBÉS ASYMÉTRIQUES
Les porte bébés asymétriques, en sollicitant une seule épaule du porteur, sont généralement appréciés comme porte bébés d’appoint. Pour les moments de portage longs, il est en effet préférable de choisir un auxiliaire qui permet de répartir le poids du bébé de façon symétrique sur les épaules du porteur.
Il existe plusieurs types de porte bébés asymétriques. Les plus connus sont les porte bébés Hamac :
L’écharpe de portage ultra courte ( 2m30/2m70) permet uniquement des nouages asymétriques types Hamac.
Le ring sling : écharpe courte ( 1m70/2m30) cousue à deux anneaux. Le hamac se structure par retour de l’écharpe dans puis entre les deux anneaux offrant ainsi d’excellentes possibilités de réglage, un bon corps à corps avec le bébé tout en permettant à l’enfant de bien se positionner de façon quasi instantanée. Les slings conviennent généralement à tous les gabarits de porteurs.
La poche, également appelée tube: court rectangle de tissu dont les extrémités sont cousues entre elles. L’anneau de tissu obtenu s’enfile en diagonale autour du porteur. Le bébé est placé dans le hamac du côté opposé à l’épaule porteuse. Il faut former une volte ouverte ou fermée sur l’épaule couverte pour mieux positionner et soutenir le bébé et pour porter dans un meilleur corps à corps avec lui. La poche hamac est un système de portage très pratique, peu encombrant sans réglages. Seule la volte doit suffire à bien stabiliser l’enfant. Néanmoins, ces porte bébés doivent être idéalement réalisés aux dimensions du porteur afin d’obtenir une installation confortable pour lui comme pour l’enfant.

les porte bébés asymétriques

Le Tonga : Ce porte bébé hamac filet est apprécié pour sa légèreté, sa rapidité d’installation sans réglage. C’est l’auxiliaire idéal pour porter son enfant sur de très courtes périodes ou pour soulager le portage à bras. Il est aussi très intéressant pour solliciter les compétences d’agrippement du bébé. Peu encombrant plié, il se range facilement dans le sac à main.
Les préformés asymétriques: On trouve désormais des porte bébés préformés qui sollicitent une seule épaule du porteur. Ce système présente l’avantage de ne pas uniquement répartir le poids du bébé sur l’épaule porteuse: la ceinture lombaire a clipser permet donc de supporter une partie du poids du bébé, ce qui peut s’avérer intéressant pour les personnes aux épaules sensibles et pour le portage d’un bébé lourd.

LES PORTE BÉBÉS DIT TRADITIONNELS PARFOIS ENCORE UTILISÉS DANS LEUR PAYS D’ORIGINE
Modes de portage d’origine africaine, mexicaine, laotienne voir d’autres pays encore, on peut trouver en France des auxiliaires de portage traditionnels pour tester de nouvelles sensations. Porte bébés souvent assez rudes pour les épaules et le dos douillet des occidentaux, ces dispositifs seront, chez nous, plutôt réservés aux séances de portage d’appoint.
Voici quelques modes de portage traditionnels : le pagne africain, le rebozo mexicain, le Laotien, le Mbotu, l’awayo etc…

porte bébés traditionnels

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s