Banc d'essai

Physiocarrier JPMBB

On ne présente plus le fabricant de ce porte bébé préformé hein, tout le monde connait JPMBB ou presque. Donc voilà après l’écharpe Originale stretch coton/lycra, le ring sling tricotée PESN, l’écharpe Basic pour les petits budgets, débarquement très attendu du préformé en 2015.
En 2015, j’étais enceinte, j’ai donc pu tester ce porte bébé avec ma grande et mon gros ventre puis avec mon nourrisson qui grandit depuis 24 mois déjà. Me vlà donc prête pour vous faire un petit compte rendu.

Le PhysioCarrier est un porte préformé donc comme tous les préformés sa modularité est limitée par la manière dont il a été conçu, c’est à dire que selon votre morphologie et vos critères personnels en matière de portage, vous apprécierez plus ou moins ce porte bébé.

Test :

Prise en main :

Découverte du porte bébé : 

On découvre un porte bébé plutôt compact et léger. Toutes les sangles sont serrées au maximum et enroulées quand on déballe le produit, il convient donc de desserrer un peu vos sangles avant d’installer bébé pour la première fois, histoire  de faciliter la mise en place et les ajustements du porte bébé sur soi.

Ce n’est pas forcément le plus simpliste qui soit de prime abord : on pourrait s’y perdre un peu entre le filet/capuche, le tube destiné à recevoir le coussin pour la nuque, la doublure du dossier et la poche cousue … mais on finit par tout bien identifier puis on s’y fait !

Le Physiocarrier pendant la grossesse : 

La première fois, c’est sur le dos avec ma fille de presque 3 ans que je l’ai testé. J’étais enceinte de 7/8 mois, autant dire qu’à ce stade avancée d’une grossesse, ce type de porte bébé n’est pas forcément l’idéal vu que mécaniquement la ceinture sollicite beaucoup la taille du porteur, augmentant la prise d’appui du poids de l’enfant sur le ventre de la femme enceinte.

Toutefois, j’ai été agréablement surprise car les bretelles se connectent au dossier presqu’au niveau de l’assise du porte bébé. Du coup, elles répartissent bien le poids du bebé vers les épaules du porteur, ce qui limite et soulage les appuis sur la ceinture.

Avis sur le design : 

J’ai de suite noté les particularités au niveau du design et donc de l’ergonomie du dossier : le dossier est creux avec une assise préformée ce qui facilite grandement la descente des petites fesses du bebé au fond du dossier sans avoir à user d’astuces type : desserrer la ceinture, déconnecter les bretelles pour bien remonter le tissu sur le dos de l’enfant. Avec le PhysioCarrier, bebé est vite bien assis et bien recouvert ! Ca me semble intéressant car j’ai très souvent entendu des utilisateurs de préformés se plaindre d’avoir des difficultés pour bien remonter le tissu autour du bébé, croyant que leur porte bébé est ou soit trop petit ou  soit défectueux ! Hors l’astuce réside dans le desserrage de la ceinture pour donner du mou au niveau de l’assise du porte bébé et permettre de bien accueillir la base du bébé. Ce problème ne se pose donc pas avec le PhysioCarrier car il est conçu avec une assise creuse qui facilite la bascule du bassin même avec une ceinture au préalable bien ajustée.

De plus, le dossier a une forme héxagonale bien marquée, du coup les sangles qui connectent les bretelles ont un effet de levier depuis l’assise et donc la base du bébé, ce qui :

  • Minimise le plaquage du dos de l’enfant sans compromettre son enveloppement à l’heure des ajustements sur les bretelles.
  • Améliore le soutient de sa base
  • Optimise la distribution de son poids vers les épaules du porteur.

Le dossier du Physiocarrier est donc vraiment bien pensé !

Concernant les bretelles, je suis juste fan. J’ai lu les avis de certaines personnes qui ne supportaient pas la matière du revers aéré et synthétique.. moi personnellement j’aime beaucoup ! les bretelles sont super souples et légères, ni trop larges, ni trop épaisses, leur coupe et la fixation du rail pour faire coulisser la sangle de poitrine, permet de vraiment bien ergonomiser la bretelle à ma morphologie. C’est pour moi un autre point très fort du PhysioCarrier, car c’est un des rares que j’aime utiliser bretelles parallèles, option qui sollicite beaucoup les épaules, parce que je les sens quasiment pas.

Concernant les réglages :

Le PhysioCarrier va bien à mon petit gabarit, autant au niveau des bretelles que de la ceinture. Toutefois, je suis presqu’au max des réglages sur les deux sangles des bretelles, si je veux ne pas tout serrer, je dois croiser les bretelles sur mon buste. Vous me direz à quoi bon ? Et bien, quand on porte longtemps, il peut être bon parfois, de changer un peu ses réglages pour modifier la hauteur du bebé, les zones de tension sur le corps du bébé et les points d’appuis sur soi… Quand tout est ajusté au max, on a aucune alternative et quand on commence à avoir mal en portant, vaut mieux tout arrêter.  Croiser les bretelles permet d’avoir besoin de plus de longueur au niveau des sangles, on peut donc jouer sur le placement des bretelles et le serrage de chaque sangle et espérer soulager les éventuelles tensions. Petit conseil d’amis, toujours préférer un préformé à bretelles détachables surtout si vous utiliserez votre porte bébé sur de très longs moments.

Revenons sur le dossier : bon c’est pas un scoop ici mais plutôt un des principaux arguments commerciaux de ce porte bébé, le filet est juste top ! Y’aura toujours les hérétiques du portage qui diront.. »bouh, c’est pas du tissu écharpe donc mauvais soutient du dos du bébé  » moi je trouve que c’est un vrai plus :

  •  déjà parce qu’en été, y’aura pas plus léger et aéré :
  • le filet est souple, il offre donc un plus à l’ergonomie du dossier.
  • On peut facilement contrôler la bonne posture du bebé.

La doublure est en tissu nid d’abeille, relativement fin légèrement ouatiné..Il tient assez chaud ce qui contraste  avec la version light du filet !

La poche peut être utile pour ranger un objet léger plat type couche, bavoir ou lange. C’est la même composition que celle de l’écharpe originale. En bref, moi je trouve qu’avec la doublure, on obtient un dossier bien enveloppant, très proche du corps qui rappelle l’esprit « écharpe tricotée  » qui a fait la réputation du fabricant.

Passons à l’évolutivité du dossier :

Le dossier s’ajuste donc en hauteur seulement grâce à deux petites sangles insérées de chaque côté du dossier. Contrairement à d’autres modèles, seules les extrémités des sangles sont insérées dans le porte bébé. La sangle est donc visible. C’est plutôt bien parce que ça permet de moduler la largeur du dossier en tirant vers l’extérieur de la sangle le surplus du tissu. Le serrage des sangles permet aussi d’optimiser la bascule du bassin en aidant au maintient des genoux relevés du bébé.

Le Booster :

La largeur de l’assise ne se règle pas sur le physioCarrier. JPMBB a opté pour un insert appelé booster pour permettre l’installation d’un nouveau né dans le porte bébé.

Le Booster, c’est une sorte de coussin qu’on insert dans une petite poche tricotée cousue dans l’assise du dossier. Son design épouse celui de l’assise creuse du dossier. Y assoir un tout petit permet donc de le placer bassin bien basculé, genoux relevés, pieds logiquement libres de tout appui.

Mon avis sur le Booster avec un nouveau né :

Personnellement, j’en ai un peu pas mal bavé pour installer pour la première fois mon nouveau né: serrer les sangles/ placer le cale-nuque / relever et attacher le dossier ( pour ceux qui testeront en plein été comme moi )/ plier la capuche , puis surtout vindiou, placer sa boule de bébé sur le booster … sans parler des ajustements sur les bretelles … moi ça m’a fait suer les 2 premiers essais à J+3 ( bébé 3kg 700 ).. du coup maman qui galère = bébé qui s’énerve = maman en stresse = bébé qui hurle ==> essais pas hyper concluants du coup..
Je me rappelle être allée montrer tout ça à mon mari en lui disant  » Bon sang, un bon vieux sling, c’est si facile ! Faut vraiment avoir envie de se compliquer la vie quand même pour le portage d’un tout petit ! « 

Bref prise en main validée 2 essais plus tard quand même, puis finalement j’ai été assez convaincue car bébé était quand bien positionné et puis bien pépère – bien endormi …

Le Booster s’utilise aussi avec les plus grands en portage dos. Il permet de positionner l’enfant très haut sur le dos. Personnellement, j’ai testé et je trouve que l’installation au dos du bébé sur le booster est un peu compliquée quand même. J’ai et je continue de nettement préférer le portage dos sans le Booster.

On ne pourra pas en vouloir à JPMBB d’avoir opter pour ce concept de booster qui vient nettement améliorer le concept d’insert pour nouveau né déjà utiliser chez d’autres marques. Ces inserts qui ressemblent le plus souvent à des culottes, apportent très peu de soutient de la base des tous petits, qui finalement se retrouveraient en suspension  si leur pieds ne venaient prendre appui sur le fond du dossier en donnant l’illusion que leur bassin bascule naturellement 😉

Avec le Booster, il y a un vrai désir de proposer un insert de qualité,  qui permet de positionner un nourrisson bassin naturellement basculé  dans un dossier concu pour les plus grands. Et ce sans avoir à modifier la largeur de l’assise du dossier, modification qui a des répercussions sur la structure et l’ergonomie de la ceinture ventrale, ce qui peut compromettre aussi le confort du porteur. Bref, il y a de vrais points positifs dans ce concept !

Portage hanche :

Quelques mots sur le portage hanche avec le Physiocarrier. Vu que les bretelles se détachent du dossier, le portage latéralisé est donc possible et pour un préformé, je dirais même que ce n’est pas mal du tout. Je pense que çette sensation de « bon portage hanch »e vient du côté enveloppant du dossier du physiocarrier qui offre un excellent corps à corps avec le bébé. Cet aspect corrélé à l’ergonomie et aux bonnes possibilités de réglages des bretelles sur moi, j’ai trouvé que mon fils était vraiment bien installé, bien stable et moi plutôt confortable.

Ce que j’ai retenu ( pour finir court et synthétique ^^)  :

  •  Le PC est un porte bébé super léger : les bretelles sont hyper légères, souples, elles s’ergonomisent très bien. Bémol sur la matière synthétique qui ne plait pas à tous le monde.
  • Le dossier est une petite merveille d’ergonomie.
  • Portage du nouveau né : Le booster complique les choses mais une fois pris en main, on y trouve de vrais avantages. Le problème se situe donc au niveau des délais de la « bonne prise en main  » ..Rappelons qu’il s’agit de porter un tout mini bébé, pus vite on gère son porte bébé, mieux c’est pour tout le monde !
  • Portage haut sur le dos des bébés avec le booster sans limite d’âge : là encore le booster est pas simple à dompter, on peut ressentir des difficultés pour bien assoire l’enfant dessus et ressentir même une gêne en portant.
  • Portage sans booster : top de chez top ! C’est simple, le PC à remplacé mon Buzzidil et mon Manduca tellement que je l’adore … l’enfant se place tout seul dans le fond du dossier, les bretelles sont ultra légères, la ceinture aussi, pourtant le poids du bébé est super bien amortit et répartit… le Top ! Je tiens à l’aise 5/6 heures avec ce porte bébé sans rien toucher.
  • Pour ma petit 36, les réglages des bretelles et de la ceinture sont adaptés pour moi..
  • Le filet est idéal quand il fait chaud – avec le côté pédagogique en +.
  • La doublure avec la poche tricotée – sympa pour donner au PC cette petite touche écharpe extensible à l’effet seconde peau..

En conclusion :

Le Physiocarrier est un super préformé : sa légèreté me rapelle celle de l’Ergo Performance tout étant plus évolutif et plus ergonomique. C’est le préformé idéal pour moi ! Maintenant  pour un nouveau né, même si c’est vraiment pas mal du tout, vaut mieux un bon sling pour commencer.. Préfèrerez l’usage du PC dès que le bébé peut se passer du booster soit vers 4/5 mois. On pourra regretter aussi le fait que la largeur d’assise ne soit pas très large, histoire de durer un peu plus dans le temps.. Enfin, je trouve que les coloris des modèles en coton ont tendance à passer assez rapidemment après les premiers lavages…

Voilà pour mon avis sur le PhysioCarrier !

Bon portage !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s