Banc d'essai

Echarpe Didymos jacquard Indio Emeraude

Bon, en ce moment  je suis atteinte de la « didytite » aigue.. Entre le Didytai, mon sling Eva cousu sans pli particulier, mon écharpe jacquard Elisa, mes sergés et mon Indio, je découvre à fond les produits du célèbre fabricant Allemand, qui faut bien le dire, n’a pas vraiment besoin qu’on lui dore son blason ! Cependant, j’ai quand même bien envie de partager avec vous mes impressions sur tous ces porte bébés, sur ces différents tissus etc… Aujourd’hui, je vais donc vous parler du tissu Indio. 

Didymos propose dans sa gamme permanente 12 coloris Indio. La plupart sont proposés 100% coton bio, certains sont en coton mélangé à d’autres fibres ( lin, chanvre) voir dans la gamme série limitée à de la soie, de la laine …

Les motifs Indio sont particuliers et exclusifs à Didymos. La technique de tissage est le jacquard, c’est à dire que différentes armures sont combinées pour créer des motifs inscrutés dans le tissu mais aussi en reliefs sur chaque face. Les écharpes Indio sont généralement très appréciées à l’étranger ( notamment chez les  Espagnoles et les Américaines..) pays où on pratique beaucoup les nouages plaquants et à couches superposées. Elles sont réputées souples, assez fines, bien douces, assez élastiques, conditions optimales pour réaliser ce types de nouages. En effet, un tissu qui offrent ces caractéristiques permet de structurer ce type d’installations plus facilement car le tissu glisse mieux. Il se place bien sur le dos du bébé, sans faux plis. Leur souplesse est un vrai + pour respecter la position assis accroupi du bébé sous plusieurs couches de tissu et ils sont aussi légers pour le porteur. Leur mollesse est corrigée par la superposition des couches de tissu sur le dos du bébé, du coup le maintient est bon et on obtient un nouage physiologique pour le bébé , stable et confortable sur la durée.

J’ai eu personnellement « en main » deux écharpes Didymos Indio : un modèle coton/lin et le modèle vert émeraude 100% coton taille 3 ( 3m20) que je possède actuellement. Il est vrai que le modèle lin était un brin plus épais et raide que le modèle 100% coton et je n’avais pas vraiment accroché à l’époque. Je vais donc me concentrer sur le modèle Emeraude et si j’ai l’occasion de tester d’autres matières et coloris, je reviendrais au besoin vous en parler 😉

Quand j’ai reçu mon écharpe, j’ai de suite trouvé ce tissu particulièrement beau et classe. Je  l’ai, sans plus attendre, très rapidemment nouée en sac à dos, et j’ai été carrément surprise d’obtenir un très bon résultat. Ma fille s’y est endormie en moins de 5 minutes sans broncher. Car selon les tissus, il arrive souvent qu’elle  manifeste clairement  ses impressions. Et là, apparemment la souplesse , la finesse et la douceur lui ont bien plue!

J’avais lu partout que ce tissage n’était pas vraiment adapté aux nouages suspendus type kangourou, trop mou pour être réglé en pli par pli dans les règles de l’art donc pas assez stable sur la durée. Et après plusieurs semaines d’utilisation quasi quotidienne, je suis assez d’accord avec ça, notamment pour le portage des bébés plus vraiments petits … sauf que bien sûr j’ai cherché à dompter mon écharpe pour les Kangourou, testé différentes techniques de serrage avec ma fille de 15 mois pour 9 kg et quelques… et j’ai trouvé ma technique pour profiter pleinement de ce tissage noué façon sac à dos. Déjà, j’ai remarqué que plus je cherche à m’appliquer pour tendre ce tissu si particulier, plus je foire mon serrage. En gros, plus j’y mets une bonne poigne et plus je suis rapide, plus j’obtiens un bon résultat. La mollesse du tissu peut aussi rendre difficile la stabilisation du bébé dans la poche du sac à dos en phase d’installation.. le décapsulage peut donc être fréquent. Du coup, je vous ai préparé une petite vidéo pour vous montrer comment je fais:

Explication : la méthode pourra vous paraitre un peu difficile mais je vous assure qu’avec ce tissu particulier, elle ne l’est pas tant que cela car je le redis ses caractéristiques sont de vrais avantages à l’heure de le manipuler.  Pour palier à ce souci de mollesse, je soutiens donc la base de ma fille de façon permanente pendant le nouage. Du coup, je peux m’assurer que je garderais toujours la quantité de tissu suffisante sous ses fesses pour lui offrir une assise bien large et bien stable. Et vu que je pense que plus on procède au serrage rapidemment, plus on obtient un bon résultat, au final, j’obtiens un nouage bien tendu et ma fille est correctemment enveloppée. De même, en renforçant le soutient de sa base avec une main au moment du réglage, je contribue au forces de levier exercées sur la poche ce qui m’assure là encore de meilleurs résultats. Car je le rappelle, les nouages kangourou, étant suspendus aux épaules du porteur, nécessitent de bonnes forces de levier pour être correctement noués : le bébé doit être hissé avec une bonne répartition du tissu sur lui, notamment en laissant une grosse partie de la largeur de l’écharpe sous sa base pour justement  le suspendre efficacement et durablement aux épaules de son porteur tout en lui assurant une assise bien large.   

Ps: vous pouvez maintenir le pan passif de l’écharpe entre vos cuisses pendant que vous structurez la première bretelle. De même une fois la première bretelle structurée, vous pouvez venir la coincer dans elle même, donc au niveau du creux de votre épaule pour travailler plus aisemment le second pan. Enfin pour plus de stabilité du pliage des  bretelles sur la durée, vous pouvez opter pour une finition poitrine.  Ce que je fais dans la vidéo peut donc être adapté à chacune… en fonction de ce qui vous parait le plus pertinent pour nouer dans un bon sentiment de sécurité. Le but étant de vous montrer comment structurer son nouage en serrant ses pans sans lacher l’assise de votre bébé et sans les tenir à chaque fois dans les deux mains.

A noter que la technique peut être intéressante pour les bébés qui gigottent beaucoup pendant l’installation et pour les porteurs qui peinent à gérer le serrage de l’ourlet inférieur de l’écharpe une fois la poche du kangourou formée en évitant les décapsulages à répétition 😉

Le tissu Indio façon ring slings ou noué en hamacs ( hanche à boucle, hanche à anneau, hamacs simples)

Et bien je  trouve que ce tissu est très bien pour les hamacs car ce sont des nouages « mi suspendu et mi plaqué », donc j’obtiens de bons nouages à chaque fois! Attention seulement à bien serrer le bord supérieur de l’écharpe ( toujours avec une bonne poigne )  pour palier à la mollesse du tissu. On a tendance souvent à perdre en serrage à ce niveau de l’écharpe, ce qui peut altérer le corps à corps du bébé avec son porteur. Du coup les nouages hamac sont légers avec ce tissu tout en offrant un bon maintient. Les Hamac me semblent donc une bonne alternative aux Kangourou avec un grand bébé quand on peine à  les régler correctement! Noter que Didymos propose la taille 1 ( 2 m60 ) parfaite pour les Hamac simples à nouer 😉

Je vous ai préparé deux vidéos :

Une pour vous montrer comment monter son écharpe sur deux anneaux + installation de ma fille sur la hanche ( mon écharpe est trop longue pour cette installation donc je laisse plus de tissu sur le pan fixe que je cale comme je peux sous le pan mobile dans mon dos 😉 ( Avec un tout petit, il convient de laisser plus de tissu plissé au niveau de sa nuque 😉 )

Une autre pour vous montrer le hanche à anneau ( attention à bien couvrir les deux épaules de votre bébé s’il ne marche pas encore )

A noter que sur la vidéo de l’écharpe montée sur deux anneaux, j’utilise deux anneaux taille L alors que sur celle du hanche à anneau, une taille M suffit!

Double hamacs, enveloppés croisés

Je n’ai pas eu le temps de vous faire de vidéos encore mais j’aimerais au moins vous en faire une de l’envellopé croisé dos pans fermés sur les côtés avec ce tissu car c’est un pure merveille!! Le tissu indio me réconcilie avec ce nouage que je ne pratique jamais avec mes écharpes tissées sergé croisé ( bon il parait que maintenant on appelle plus le tissage sergé croisé..sergé croisé mais sergé brisé …mais le passage à ce changement de vocabulaire demandera sûrement du temps pour éviter que les personnes loin du cercle des monitrices s’y perdent ;)).

A noter que ce nouage est très interessant en portage ventre pour décaler le bébé assis face au sein le temps d’une têtée.

La mise en place des Double hamac est aussi, pour les raisons que j’ai cité au début de ce billet, facilitée avec ce tissu. Bref si vous peinez avec votre écharpe sergé croisé pour les nouages à couches superposées, malgrès tout intéressants pour vous à un moment de votre parcours ( bébé qui devient trop lourd pour les kangourou par exemple ) , vous pourriez trouver des solutions en optant pour une écharpe Indio voir pour tout autre Jacquard qui sont des écharpes tissées généralement reconnues plus souples et mieux adaptées.

Pour porter un tout petit, ce sont sans aucun doute de très bons produits quelques soient le nouage choisi. Je me rappelle de ma Zara avec ma petite Candela, les premiers mois, que j’avais tant appréciée à l’heure de la placer sur son petit corps 😉

Voilà je termine ce billet ici! Je tenais quand même à dire qu’en France, il y a encore peu, les monitrices ne plébescitaient pas les écharpes Indio et autres jacquard. On décourageait donc les parents d’investir dans ce genre de produits au nom du sacro saint Kangourou, qu’on devait absolumment vendre au détriment des autres familles de nouages, notamment les Croisé. Pourtant, ce sont de vraies bonnes écharpes, qui ont certes des caractéristiques propres selon les techniques de tissage mais qui sont des etoffes absolumment magnifiques, très agréables à porter ! Il faut donc les prendre en main un peu differemment du sacro saint sergé croisé mais elles sont tout à fait exploitables! Les personnes qui n’aiment pas les Kangourou pour telle ou telle raison, apprecieront sûrement la manipulation de  ses tissus pour réaliser des installations à couches superposées sur le dos de leur bébé, en plus d’obtenir des nouages particulièrement physiologiques et confortables. Et bien qu’elles soient généralement plus onéreuses du fait de la technicité de leur tissage, elles représentent donc sans doute un investissement intéressant que ce soit pour porter un tout petit ou pour expérimenter de nouvelles sensations au fil des mois… Bref un très bon compromis entre écharpe tissées sergé croisé et écharpe tricotée bien que si vous cherchez une première écharpe, suffisammente polyvalente pour tout nouer, il faudra peut être rester sur le bon vieux sergé croisé ( quoique… ça peut là encore se discuter surtout si vous souhaitez porter un tout petit 😉 )

Je pense bientôt revenir pour vous parler du sling cousu en plis fait avec le tissu Indio, affaire à suivre donc ….

Bon portage à tous !

7 réponses »

    • C’est une taille 3! Et oui je nouds juste juste un double hamac classique ( sur les pointes) avec mais je suis pas épaisse du tout en ce moment.. pour faire à l’aise ce nouage, il me faudrait la taille au dessus 😉

      • En général je conseille aux parents qui ne souhaitent acheter qu’une seule écharpe une taille 5 (voire 6) en fonction du gabarit pour pouvoir « tout » faire… Sauf le montage en sling pour lequel c’est vraiment trop long. Pas gênant ton bourrelet de surplus dans le dos ?

      • Non, pas génant du tout .. m’enfin avec une écharpe très courte c’est sans aucun doute mieux! De toutes façons le montage de l’écharpe sur un seul anneau suffit a obtenir ceux du ring sling en terme de finesse de réglage … et là pour pouvoir nouer le surplus de tissu autour de la taille, il faut au moins une 3 m70! Ce qui est appréciable pour ne pas perdre en tension avec un bébé lourd car le noeud sous les fesses décentré, c’est parfois un peu galère 😉

  1. bonsoir, je souhaiterais savoir s’il existe une différence de souplesse entre la didymos indio coloré blank (bleu blanc) et l’indio vert émeraude que tu utilise
    je posséde la 1ère mais elle parait plus rigide que la seconde d’après tes photos et vidéos…
    je suis à la recherche d’une écharpe assez souple, notamment pour l’été et parce que j’ai des difficultés à réaliser mes dh dos… peux tu me conseiller?
    merci d’avance

  2. Bonjour j aimerais investir dans une jacquard assez fine pour pouvoir porter en echarpe et montage sling j ai des anneaux. J ai déjà une sling neobulle et une écharpe dydimos. Que me conseillez vous comme taille et marque ? Merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s